29 juin 2017

«Je me suis vu mourir» : l’agriculteur poignardé par un fiché S se confie au Figaro

[NdA : Jusqu'à présent, les terroristes islamiques ont frappé dans les grandes villes. Logique, publicité pour la terreur oblige. À présent, c’est la France périphérique décrite par Christophe Guilluy qui commence à être touchée. Les raclures vont  ainsi pouvoir commencer à semer la terreur dans le territoire entier. Quo usque tandem...]
 
Ajouter une légende
Au cri d’« Allah ouakbar », un radicalisé a poignardé de plusieurs coups de couteau un cultivateur du Lot-et-Garonne, occasionnant à la victime une incapacité de travail de 21 jours. L’agriculteur raconte les faits et demande des explications aux autorités.

Le gaillard a beau dépasser le quintal et mesurer un mètre quatre-vingt-dix, l’attaque l’a mis par terre. « Je n’oublierai jamais ce qui m’est arrivé, car je me suis vu mourir », raconte au Figaro cet agriculteur de Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne), violemment poignardé le 18 juin dernier par un individu fiché S alors qu’il moissonnait son champ. « Les journaux parlent d’un fait divers, mais moi je l’ai eu en face de moi…, s’émeut-il. Je l’ai vu faire tourner sa lame en criant “ Allah ouakbar ” ou je ne sais quoi… ». Son jeune collègue, qui moissonnait avec lui ce jour-là, lui a sauvé la vie. « Sans lui, l’autre m’aurait achevé au sol », assure-t-il.L’agriculteur de 58 ans est sorti la semaine dernière de l’hôpital avec 23 agrafes et une incapacité de travail de 21 jours. Très choqué psychologiquement, il vit l’absence d’attention médiatique autour de son agression comme une double peine. « Il y a un deux poids deux mesures, déplore-t-il. Si j’avais été une politique bousculée dans la rue, on aurait bien plus parlé de moi. » Quatre jours plus tôt, l’agression de Nathalie Kosciusko-Morizet, sur un marché où elle tractait, avait reçu une très large couverture médiatique. « Mais moi je ne suis qu’un cul-terreux », lâche-t-il.

Pourtant, les circonstances de son agression ont de quoi interpeller.

Une question vieille de 40 ans, par Dry Bones

-- Quelle différence y a-t-il entre un Arabe déménageant en Israël et un Juif déménageant en " Palestine " ?
-- Je ne sais pas.
--Moi non plus, mais apparemment l'un d'eux est une menace majeure pour la paix dans le monde !

La réponse cinglante de Valls à la Secrétaire d’Etat Schiappa : « L’antisémitisme est le moteur idéologique du terrorisme » par Eric Hazan

L’ancien Premier ministre Manuel Valls a accusé mardi la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, de nier l’état de l’antisémitisme dans les banlieues.

" À l’antisémitisme historique (…) s’ajoute un antisémitisme d’une forme nouvelle qu’il est hors de question de nier ou de cacher "
« Tant que la gauche n’aura pas trouvé sa propre réponse, différente de celle de la violence du FN dont le seul angle est l’exclusion des musulmans, elle laisse un espace à l’extrême droite, ou à La France insoumise, qui se compromet avec l’islam politique voire avec les islamistes. On tourne autour de ces questions-là depuis vingt ans. J’ai été ciblé aux législatives parce que j’avais porté ce combat. J’étais républicain, j’étais laïc, j’avais dit qu’un nouvel antisémitisme était né dans nos quartiers, et en plus j’avais le poids du bilan », a déclaré le député de l’Essonne dans un entretien accordé à Libération.

« La nouvelle secrétaire d’Etat, pour l’Egalité hommes-femmes, prétend qu’il n’y a pas d’antisémitisme dans nos quartiers. Il y en a un, c’est le moteur idéologique du terrorisme. Je l’ai dit, et c’est comme ça qu’une partie de mon image est passée de l’autorité à l’autoritarisme, bref… c’est la vie… Mais je ne voulais pas laisser le territoire à ces gens-là. C’est pourquoi j’ai été candidat. En me faisant tomber, ils auraient remporté une énorme victoire », a-t-il ajouté.


Le Premier ministre s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie commémorant le soixante-douzième anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, durant laquelle 76.000 Juifs dont 11.000 enfants ont été déportés.

« À l’antisémitisme historique (…) s’ajoute un antisémitisme d’une forme nouvelle qu’il est hors de question de nier ou de cacher (…) il se répand sur internet (…) il se répand aussi dans nos quartiers populaires auprès d’une jeunesse souvent sans repère, sans conscience de l’Histoire et qui cache sa haine du Juif derrière un antisionisme de façade et derrière la haine de l’Etat d’Israël », avait déclaré Manuel Valls.

Israël change de tactiques pour vaincre le terrorisme de rue, par Robert Fox

La plupart des dernières attaques dans la Vieille Ville de  Jérusalem ont eu lieu à l’aide de couteaux, occasionnellement d’armes à feu et rarement, actuellement avec des bombes.

La Garde (Police des Frontières) de la Porte de Damas : la zone de la vieille ville a été témoin de 12 attaques au cours des 18 derniers mois AFP/Getty Images

Le modèle d’agressions terroristes individuelles ou « de loups solitaires » correspond à ceux exécutés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Belgique. Beaucoup sont réalisés par un ou deux individus, armés de couteaux et fonçant dans des foules ou des queues de bus avec des véhicules détournés. Israël entreprend une mise à jour permanente de sa stratégie anti-terroriste, impliquant l’éveil résilient du public, de nouvelles tactiques des forces de police et de l’anti-terrorisme et une surveillance améliorée.